NOUS SOMMES TOUS ACTEURS DE
L'ASSURANCE INVALIDITÉ
agrandir la taille des caractères taille normale des caractères réduire la taille des caractères agrandir la taille des caractères taille normale des caractères réduire la taille des caractères contraste actif contraste inactif

Les frais de traitement des maladies ou des suites d'accidents sont à la charge de l'assurance-maladie ou de l'assurance-accidents. Par conséquent, l'AI n'accorde aux personnes assurées de moins de 20 ans, outre les infirmités congénitales, que des mesures médicales qui n'ont pas pour objet le traitement de l'affection comme telle, mais sont directement nécessaires à la réadaptation professionnelle ou à la réadaptation en vue de l'accomplissement des travaux habituels et qui sont de nature à améliorer de façon durable et importante la capacité de gain ou l'accomplissement des travaux habituels ou à les préserver d'une diminution notable.

Seules entrent en considération les mesures médicales qui visent directement à éliminer ou à corriger des états défectueux stables, ou du moins relativement stables, ou des pertes de fonction si ces mesures permettent de prévoir un succès durable et important. Dans ce contexte, l'AI assume les frais du traitement médical (ambulatoire ou en division commune dans un hôpital), les soins prodigués par le personnel paramédical (infirmiers, physiothérapeutes, etc.) et les médicaments reconnus.

Les personnes assurées de moins de 20 ans atteintes d'une infirmité congénitale bénéficient d'une réglementation particulière. L'AI prend en charge toutes les mesures médicales nécessaires au traitement de l'infirmité congénitale, sans tenir compte de la capacité de gain future. Une liste établie par le Conseil fédéral recense les infirmités congénitales reconnues comme telles qui donnent droit à des prestations de l'AI.


INFOS PRATIQUES