NOUS SOMMES TOUS ACTEURS DE
L'ASSURANCE INVALIDITÉ
agrandir la taille des caractères taille normale des caractères réduire la taille des caractères agrandir la taille des caractères taille normale des caractères réduire la taille des caractères contraste actif contraste inactif

 

Prestations de l'office AI

 

Pourquoi l'office AI est-il supposé pouvoir m'aider en tant
qu'employeur ?

L'office AI s'engage en faveur de la préservation de places de travail ainsi que de la réadaptation de personnes avec des limitations fonctionnelles. Aussi bien la personne assurée que l'employeur peuvent tirer profit des conseils et du soutien financier de l'office AI.

 

 

Quel genre de soutien les employeurs obtiennent-ils de l'office AI?

Lorsqu'une collaboratrice ou un collaborateur souffre de problèmes de santé, les employeurs peuvent avoir recours aux conseils et au soutien financier de l'office AI, et ce déjà un à deux mois après le début de l'incapacité de travail. Pour ce qui est du soutien, les mesures suivantes sont, par exemple, possibles :

Rapports de travail existants

  • Adaptation de la place de travail au handicap: moyens auxiliaires ou aménagement
  • Financement de cours de formation en vue d'un changement de place au sein de l'entreprise

Contributions aux mesures de réinsertion dans l'entreprise

Les mesures de réinsertion sont un nouvel instrument de la 5ème révision de la LAI en vue de la préparation à la réadaptation professionnelle. Elles sont axées sur les besoins de personnes souffrant d'une maladie psychique et encouragent la capacité de travail grâce à un entraînement du conditionnement et de la motivation. Les employeurs qui embauchent des personnes assurées dans le cadre de mesures de réinsertion reçoivent, pour les dépenses dues à l'assistance, des contributions à concurrence de 100 francs au maximum par jour. Des offres appropriées pour des mesures de réinsertion peuvent être soumises à l'office AI.

Allocations d'initiation au travail pendant la période de mise au courant ou d'initiation au travail

Les employeurs ont droit à une allocation d'initiation au travail lorsqu'ils embauchent par l'intermédiaire de l'office AI, une personne assurée dont les capacités ne correspondent, initialement, pas encore au salaire convenu.

Conseils

La personne assurée et son employeur sont soutenus et accompagnés par des spécialistes de l'office AI pendant toute la durée de la réadaptation.

Réduction du risque de primes

Si un employeur embauche une personne par l'intermédiaire du service de placement de l'office AI et que cette dernière redevient incapable de travailler dans les 3 ans à compter de l'embauche, il reçoit une indemnité pour une éventuelle majoration des primes pour l'assurance d'indemnités journalières en raison de maladie ainsi que pour la prévoyance professionnelle.

 

 

L'office AI soutient-il les employeurs dans la gestion de la santé et des absences?

C'est avant tout dans le sens de la prévention que la gestion de la santé et des absences revêt une grande importance: au moyen de mesures ciblées, les employeurs peuvent diminuer les solicitations d'ordre physique et psychosocial des collaboratrices et des collaborateurs et accroître leur motivation, leur satisfaction au travail et leur identification avec l'entreprise et leur activité. En conséquence, les pertes d'heures de travail des employées et employés se réduisent dans une étendue sensible et la productivité de l'entreprise augmente. Des assureurs, tels que la Suva ou Swisslife, offrent leur soutien lors de l'introduction d'une gestion de la santé et des absences. Les employeurs peuvent solliciter le concours de spécialistes des offices AI lorsqu'une incapacité de travail se prolonge et que le retour au poste de travail se complique en raison de problèmes de santé.

INFOS PRATIQUES