NOUS SOMMES TOUS ACTEURS DE
L'ASSURANCE INVALIDITÉ

agrandir la taille des caractères taille normale des caractères réduire la taille des caractères agrandir la taille des caractères taille normale des caractères réduire la taille des caractères contraste actif contraste inactif

Orientation professionnelle

Octroyée aux personnes assurées dont l’invalidité rend difficile le choix d’une profession ou la poursuite de son activité antérieure.

Formation professionnelle initiale

L'AI prend en charge les coûts supplémentaires dus à l'invalidité pendant la formation. Ce terme englobe une formation élémentaire ou un apprentissage, la fréquentation d'une école moyenne, spécialisée ou d'une haute école, une formation pour les activités ménagères ainsi que la préparation à un travail auxiliaire ou à une activité dans un atelier protégé.

Reclassement

L'AI prend en charge les coûts du reclassement lorsque la personne assurée ne peut plus exercer sa profession ou qu'elle ne peut l'exercer que dans des conditions pénibles en raison de son invalidité.

Frais de perfectionnement

L'AI assume également les frais de perfectionnement dans la même profession.

Aide au placement

Consiste en un soutien actif dans la recherche d’un emploi approprié ou un conseil suivi afin de conserver un emploi aux personnes assurées qui présentent une incapacité de travail et sont susceptibles d’être réadaptées.

Dans le cadre de l'aide au placement, un placement à l'essai peut être mis en place dans une entreprise pour une durée maximale de 180 jours. Durant cette mesure, vous pouvez démontrer vos compétences comme employé/e et l'employeur pourra évualuer vos capacités. L'employeur n'est pas lié par un contrat de travail. Vous percevez des indemnités journalières ou continuez à percevoir votre rente.

Mesures incitatives à l’intention des employeurs

Il s’agit de l’allocation d’initiation au travail et de la contribution versées à l’employeur. L’allocation d’initiation au travail est versée à l’employeur qui occupe une personne atteinte dans sa santé. Il s’agit d’une prestation financière destinée à compenser un rendement moindre en début de réinsertion. L’allocation est versée pour une durée maximale de 180 jours. Une indemnité couvrant le risque d’augmentation de la prime d’indemnités journalières en cas de maladie ainsi que des primes du 2e pilier peut être octroyée à l’employeur. Cette indemnité sera versée si l’employé est absent pour cause de maladie pendant les trois premières années suivant le placement, après une durée de rapports de travail d’au moins trois mois. Une contribution est versée à l’employeur qui offre à un de ses employés atteint dans sa santé de rester au sein de l’entreprise et d’y effectuer des mesures de réinsertion. Cette contribution se monte à 100 francs par jour effectif.

Aide en capital

Elle est octroyée à certaines conditions, afin de permettre à la personne assurée de travailler en qualité d'indépendant. Cette aide peut aussi financer les transformations de l'entreprise rendues nécessaires par l'invalidité.

Pour plus d'informations :

document pdf PDF Mémento 4.09 : Mesures de réadaptation d’ordre professionnel de l’AI

INFOS PRATIQUES